Saviez-vous que :

  • Le tiers des personnes âgées de 65 ans et plus, vivant à domicile chute au cours d’une année.
  • Les femmes et les personnes âgées de 75 ans et plus sont plus à risque de chuter.
  • Parmi les victimes d’une chute, une personne sur 5 subit une blessure telle qu’une entorse, coupure, fracture ou blessure à la tête.
  • Au Québec comme au Canada, les chutes constituent la principale cause d’hospitalisations à la suite d’une blessure.
  • 4 chutes sur 10 sont causées par une source de danger présente au domicile.
  • Les chutes représentent la principale cause de décès accidentels chez les 65 ans et plus.

(Information tirée de l’enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes, vieillissement en santé 2008-2009- Institut de la statistique du Québec)

Quelles sont les causes les plus fréquentes des chutes chez les personnes âgées?

  • Au premier rang, une chute survient après avoir glissé (sur une autre surface que la glace ou la neige), trébuché ou fait un faux pas.
  • Au deuxième rang viennent, à parts égales, les chutes sur la neige ou la glace ou une chute dans les escaliers.

Les 3 facteurs essentiels à considérer concernant le risque de chutes sont :

  • Les capacités motrices (marche et équilibre)
  • La médication
  • L’environnement domiciliaire.

Les blessures suite à une chute ou simplement la crainte de chuter peuvent mener à :

  • Une diminution de la mobilité.
  • Une diminution de l’autonomie dans les activités quotidiennes.
  • Une diminution des sorties et des activités sportives et de loisirs.
  • Conséquemment, un déconditionnement et un risque accru de chuter à nouveau.

Mieux vaut prévenir que guérir…  Mais comment?

En consultant d’abord votre médecin afin de s’assurer que votre condition de santé ne s’est pas détériorée et votre médication, s’il y a lieu, convient et est bien ajustée. Il est aussi nécessaire de maintenir de saines habitudes de vie. Il est possible de consulter un professionnel de la santé tel que :

Un physiothérapeute :

Celui-ci procédera à une évaluation de vos capacités physiques incluant l’évaluation de votre force, votre équilibre et vos capacités fonctionnelles (Ex. Se lever d’une chaise, marcher, franchir les escaliers). Selon les difficultés et les besoins du client, il pourra procéder à l’enseignement d’un programme d’exercices visant à améliorer la force, l’équilibre et la fonction. Il pourra également corriger la démarche et enseigner des stratégies visant à améliorer la sécurité à la marche et dans les escaliers. Si nécessaire, il pourra faire l’essai et la recommandation d’une aide à la marche appropriée et faire l’entraînement avec celle-ci.

Un ergothérapeute :

Il procèdera à une évaluation de votre domicile et de vos capacités à bien fonctionner dans cet environnement. Il pourra au besoin vous aider à aménager votre intérieur de façon sécuritaire. Par exemple, installer des barres d’appui, modifier l’éclairage, ajouter un siège de toilette rehausseur, augmenter les contrastes visuels, etc.

Pour des renseignements ou pour prendre rendez-vous, contactez :

Mélanie Caron, Physiothérapeute

Nancy Boudrault, Ergothérapeute

450-527-6060

www.cliniquecio.com